AGICOA : Comment ça marche

Gérer des droits secondaires, c'est déclarer des droits sur des oeuvres, tenir compte des changements de langue, être attentif aux réglementations en vigueur, aux différents formats, aux questions de propriété, aux durées de validité. Trop souvent face à une telle complexité, les ayants droit baissent les bras et laissent échapper des revenus qui leur sont dus.

Avec l'AGICOA c'est beaucoup plus simple car vous n'avez qu'un seul point de contact. De plus, vous ne déclarez chacune de vos oeuvres qu'une seule fois et évitez de fastidieuses démarches pays par pays.

Pays de retransmission. Cliquez sur la boite pour en savoir plus. moyens de retransmission nombre d'opérateurs
AGICOA
Vous, l'ayant droit. Cliquez sur la boite pour en savoir plus.

Pour les opérateurs, il est également plus simple de n'avoir qu'un seul interlocuteur et de signer un contrat global plutôt que de négocier une multitude de contrats avec chacun des fournisseurs de programmes.

Dès que votre oeuvre audiovisuelle est déclarée, notre système d'information et de gestion se charge de contrôler son utilisation pays par pays. Nous négocions, nous percevons les droits de retransmission, nous tenons à jour des bases de données détaillées. Vous pouvez les consulter à tout moment pour observer l'utilisation de vos oeuvres, voir comment se répartissent vos royalties et vérifier vos paiements.

En évitant la duplication des tâches dans chaque pays de l'Alliance, nous réalisons d'importantes économies.

L'inscription à l'AGICOA est gratuite. Nous déduisons un montant inférieur à 10 % sur le versement des royalties afin de couvrir nos frais de fonctionnement. En d'autres termes, vous n'avez rien à payer et bénéficiez d'un revenu garanti.

Nous négocions avec les opérateurs. Cliquez sur la boite pour en savoir plus. Nous percevons vos royalties. Cliquez sur la boite pour en savoir plus. Nous allouons votre argent. Cliquez sur la boite pour en savoir plus. Vous recevez les revenus qui vous sont dus. Cliquez sur la boite pour en savoir plus.